Bouquinsblog

# Les virus de la pensée

Je l'ai rédigé vers la fin du vingtième siècle, faute d'éditeur intéressé j'ai mis la plus grande partie en ligne. Il faudrait le reprendre, intégrer mes cogitations sur le totalitarisme (voir autres pages de cette rubrique). Il faudrait sans doute remplacer "autogène" par "viral" puisque l'expression est utilisée ailleurs (marketing viral...). Définition basique :

Qu'est-ce qu'un virus ? C'est un assemblage de molécules organiques, protéines et acides aminés, dont on ne peut pas dire qu'il soit vivant. Il ne se nourrit pas, ne grandit pas, ne respire pas, ne bouge pas... et il ne sent pas, ne jouit pas, ne souffre pas, ne craint pas, n'espère pas. Ou en tout cas, il n'est pas nécessaire de le supposer pour l'expliquer en totalité. Le virus ne peut qu'exister jusqu'à ce qu'il rencontre des conditions physico-chimiques qui le détruisent, ou jusqu'à ce qu'il entre dans une cellule qui lui convienne. Cette cellule perd alors ce qui semblait être sa finalité propre, sa vie et éventuellement celle de l'organisme dont elle fait partie, pour se mettre à fabriquer des virus semblables au premier, qu'elle libérera en éclatant. Le processus peut être complexe, sophistiqué. Nombre de virus provoquent des désordres tels que l'organisme qui en est atteint est amené à tousser et à diffuser par là même le virus. Celui de la rage provoque, chez les animaux qui en sont atteints, un besoin de mordre, et c'est la morsure qui assure la diffusion du virus.

Après, comment on passe de cela :
- aux rumeurs, 
- à Dieu,
- au paradis et à l'enfer,
- à la victoire finale de l'unité sur la diversité (comme si elles n'étaient pas complémentaires...) ou de la solidarité sur la compétition (idem) ou l'inverse, de la foi sur le doute (idem) ou l'inverse, en passant par les sacrifices humains, etc. etc.

... tel est l'objet de l'ouvrage. Le fil conducteur est un papier sorti de la boite aux lettres de l'auteur. Si on diffuse quelque chose, que ce soit l'ensemble de cette page (avec le lien et pas en copier-coller intégral SVP).

On me l'a envoyée, je vous l'envoie. Cette chaîne a été écrite par un missionnaire. Elle vient du Venezuela. Même si vous n'êtes pas croyant, faites attention à ce qui suit. Mr Hergereau la reçoit, la fait recopier 24 fois, 9 jours plus tard il gagne 24 millions à la loterie. Mme Prince la reçoit, oublie de la recopier, elle perd son emploi. Elle la retrouve, la recopie 24 fois, et 9 jours plus tard retrouve une situation supérieure à celle qu'elle avait. Melle Dubois la reçoit, la jette; 9 jours plus tard elle se tue... En aucun cas cette chaîne ne doit être rompue. Copiez-là 24 fois, et envoyez-les à 24 personnes en écrivant ZE à la place du timbre. 9 jours plus tard, observez ce qui se passe...

Et donc on y trouve des informations invérifiables mais chargées en émotion, frappant les imaginations, sur l'origine de la chaine (une autre chaine classique invoque un enfant atteint du cancer et qui fait des miracles), des injonctions pour assurer la propagation de la chaine, et des menaces et promesses tout aussi invérifiables sur le moment mais frappant encore plus les imaginations pour appuyer ces injonctions. Cela ne rappelle-t-il rien d'autre ? Il n'est pas question de réduire les religions et autres idéologies à cet aspect, mais il est bien là.

http://pagesperso-orange.fr/daruc/txtl/acczzz.htm



10/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres