Bouquinsblog

Eugène Onéguine (Piotr Tchaikovsky)

Un peu l'anti-Boris Godounov, même si les deux oeuvres viennent de l'incontournable Alexandre Sergueïevitch Pouchkine (Piotr Ilitch Tchaikovsky et Modest Petrovitch Moussorgsky se détestaient). Une société aristocratique sans aucun problème, prospère, avec des gens du peuple qui semblent n'avoir d'autre but que de venir chanter leur affection à leurs maitres qui la leur rendent bien. Alors comment peut-il survenir des problèmes ? Justement, quand il n'y en a pas on s'ennuie donc on en cherche, c'est connu ou devrait l'être.

Premier épisode. Le personnage-titre (baryton) et son meilleur ami Vladimir Lensky (ténor) rendent visite aux Larine, une famille avec deux fille, Tatiana (soprano), Tania pour les intimes, et Olga (mezzo). Lensky a déjà un peu séduit Olga, tout va bien entre eux. Tatiana, plus jeune, romantique et rêveuse à souhait, a le coup de foudre pour Eugène.

Pourtant ce qu'il chante n'est pas des plus convenus, trahit comme une marginalité volontaire :

Mon oncle connaissait les usages :
Une fois tombé gravement malade,
Il ne tarda pas à rendre son âme,
Et, certes, il ne pouvait mieux faire ! (Acte 1 tableau 1)

Elle n'ose pas le lui dire sur le moment, mais ensuite elle lui écrit et fait parvenir une déclaration passionnée. Il la revoit, il lui explique avec bonté, une bonté qui doit plutôt remuer le fer dans la plaie de l'amoureuse, que s'il devait en choisir une ce serait elle, mais que ce n'est pas son but dans la vie. Et c'est tout son problème : il n'en finira pas, plus par égocentrisme qu'autre chose, de se déterminer à contre-temps avec les femmes ou les hommes. Il parait que c'est typique d'un homosexuel (ce que Tchaikovsky était notoirement quoique pas ouvertement) qui tente de fuir sa tendance.

Si j'avais voulu limiter ma vie
Au cercle étroit de la famille,
Si le destin m'avait octroyé
Le sort heureux d'un époux et d'un père,
Croyez-moi, je n'aurais point cherché
D'autre épouse que vous...
Mais je ne suis pas fait pour le bonheur... (Acte 1 tableau 3)
 

Deuxième épisode, les mêmes se retrouvent à une réception de la bonne société. Eugène pourrait encore conquérir Tatiana qui n'attend que ça, mais il n'est pas content d'avoir été trainé là, d'entendre ce qu'on dit de lui...

C'est un ignare à moitié fou,
Il ne baise pas la main des dames,
Il est franc-maçon
Et ne bois à table que du vin ! (Acte 2 tableau 1)

Il est piqué au vif, se demande ce qu'il fait là, trouve de suite une réponse. Et, puisqu'il en rend responsable Vladimir, il va se venger en courtisant ostensiblement Olga. Elle ne l'intéresse pourtant pas autrement, c'est juste pour emmerder. La jeune femme commence par entrer dans son jeu pour punir son fiancé d'une jalousie qu'elle trouve excessive. Puis, comme les choses tournent au vinaigre, elle ne sait plus que se lamenter tout comme sa soeur.  Le ton monte jusqu'à un duel, programmé pour le lendemain. Tout en trouvant tous deux que c'est ridicule, qu'il faudrait s'arrêter, ils vont au bout, Eugène tue Vladimir puis, désespéré, s'exile.

Troisième épisode, quelques années plus tard, un bal de la haute société. Tatiana est devenue une Princesse. Son mari, le Prince (forcément) Grémine (basse) militaire glorieux par ailleurs, pourrait largement être son père. Il ne lui inspire pas une vraie passion, mais il la choie et lui a permis une ascension sociale inespérée, avec un rôle où elle se trouve très à son aise. Eugène a compris sa bêtise initiale, il s'efforce de reconquérir le coeur qui n'est plus à prendre. Non sans déchirement mais on ne peut plus fermement elle refuse, situation inversée par rapport au premier épisode.

Onéguine, je resterai ferme !
Je me suis donnée à un autre,
Et jamais je ne le trahirai !
J'ai juré, je serai fidèle !
Votre appel passionné trouble mon coeur
Mais je dois être honnête,
Je dois accomplir mon devoir
Et rester sourde aux appels de l'amour ! (acte 3 tableau 2)

Il s'accroche encore, elle s'enfuit. Rideau.

(traduction du livret par Michel Hofman, fournie avec le coffret Le Chant du monde)



03/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres