Bouquinsblog

Livrets d'opéra

Pour le texte (je suis mélomane mais ni musicien ni musicologue). Un livret relève du théâtre, mais doit répondre à des exigences particulières, présenter des situations chargées en émotions (tragiques ou comiques) faciles à comprendre (le chant ne permet pas de saisir toutes les nuances des mots), contrastées.


Eugène Onéguine (Piotr Tchaikovsky)

Carmen (Georges Bizet, Meilhac et Halévy)

Boris Godounov (Modest Moussorgsky, d'après Pouchkine)

Don Giovanni (Da Ponte, Mozart)

Dialogues des carmélites (Georges Bernanos, Francis Poulenc)

Le Trouvère (Cammarano, Baldare, Verdi)

La Dame blanche (Scribe, Boieldieu)