Bouquinsblog

# Contraintes efforcées

Pour l'instant, c'est un livre virtuel, mais il y en a quand même une version réduite en ligne, voir
http://daruc.pagesperso-orange.fr/poemes/indexp.htm
La version complète doit en être à 800 vers (2 fois plus que celle en ligne).

Je ne désespère pas de le caser quelque part, mais pour l'instant, au mieux, les éditeurs répondent que ça les a beaucoup amusés (c'est fait pour ça) mais...

C'est en alexandrins (pas totalement classiques, pas toujours césurés et l'alternance rime masculine rime féminine n'est pas respectée, d'autant qu'il y a des rimes bisexuelles). L'inspiration étant venue pour l'essentiel de Georges Perec et des expérimentations de l'Oulipo, il y a un personnage qui s'exprime ainsi :

Du jour où nous jaillit un amour infini,
Du soir où tu ôtas pour moi ton bikini…
 
On n'avait pas tout vu ! Oh ! L'affront colossal !
O mort, abolis-moi, dans un fond abyssal !
 
Un autre est condamné par un auteur cruel à ce genre de choses :
 
Un rêve ! l'animal, élevé, retenu,
Un été, révélé, lamina le ver nu…
 
Egaré, là ! Même si à jeun, en image,
Vive gamine, nue, j'ai semé mâle rage !
 
Un autre encore :
 
Ma querelle t'amuse car tonnera l'arme.
Maquerelle, ta muse cartonnera, larme !
 
Ame rebelle, ta rebelle lave nue,
Amère belle, tare belle, l'avenue.
 
Un autre :
 
En cet être pervers je pressens le rebelle.
Je prétends enfermer ce frère et cette belle !
 
Eve, entends ses menées, détecte ses pensées !
Ce rebelle est d'enfer, Eve, reste sensée !
 
Un dernier :
 
Quel boxon ! Jactez-vous khmer, peul, fang, yiddish, wu ?
 
Flop ! Videz cinq whiskys ! J'embrasse tes genoux !
 

Si on n'a pas compris, on peut me demander. Certains personnages utilisent plus ou moins vicieusement les limitations du langage des autres. Il y a de l'amour et de la haine, de la brouille et de la réconciliation, de la jalousie et son contraire. Quand ils s'insultent, cela donne ceci :

- Ver d'excrément de merde !
                                               - Un gros caca ? Où ça ?
- Peste et lèpre !
                            - Pas moins ! N'oublions pas sida !
- Con ! Ta mine contamine !
                                              - Anthrax ! Addiction !
- Eructe et cure !
                             - Torticolis ! Luxation !
Pour la soif ajoutons : scorbut, zona, typhus...
- Herpès !
                 -Béribéri !
                                   - Coryza ! Infarctus !
Paranoïa ! Bubon ! Panaris ! Collapsus !
Syphilis ! Malaria ! Mal au cul, dans l'anus !
Croup !
              - Le choléra mène, l'écho le ramène !
- Kapo d'Auschwitz !
                                  - Cerbère de Bergen-Belsen !
 

Et si vous connaissez un éditeur ou producteur que cela peut tenter...



11/03/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 67 autres membres