Bouquinsblog

La guerre des salamandres (Karel Čapek)

Karel Čapek (prononcer Tchapek) (1890-1938) est un des maîtres de l'humour noir tchèque, avec Franz Kafka, Jaroslav Hašek, Milan Kundera, etc. C'est à lui qu'on doit notamment l'introduction des robots dans la science-fiction.

Quelque part au large de l'Indonésie, on découvre inopinément d'étranges batraciens, de taille presque humaine, qui ont tendance à imiter la voix humaine. Ils ne sont pas farouches, ils peuvent même apporter des perles. Une société est créée pour exploiter à fond cette opportunité. On a un compte-rendu dans les règles des délibérations de son AG.

(...)
Le COLONEL D W WRIGHT reconnaît entièrement les mérites du défunt capitaine van Toch. Attire cependant l'attention sur le fait que le capitaine dont nous regrettons tous la disparition, gâtait trop lesdites salamandres (approbations). Il n'était tout de même pas nécessaire de fournir aux salamandres des couteaux et autres instruments d'aussi bonne qualité que le faisait le défunt van Toch. il n'était pas nécessaire de tant dépenser pour leur nourriture. Il serait possible de réduire sérieusement les frais d'entretien des salamandres et d'augmenter ainsi le rapport de nos entreprises (vifs applaudissements). (p136)

Les salamandres se montreront tellement efficaces qu'elles provoqueront une chute des cours de la perle...

On a une succession d'articles, avec des titres bien vendeurs (l'auteur était aussi journaliste) :

LES SALAMANDRES SAUVENT LA VIE DE TRENTE-SIX NOYES
(de notre correspondant particulier) (p168)

On expérimente sur elles :

(...) L'autre série d'expériences visait la résistance des salamandres, animaux d'origine tropicale, à l'égard du froid. Lors d'un refroidissement soudain de l'eau elles meurent de catarrhe intestinal ; mais, lors d'une lente acclimatation, elles conservent leur vivacité même dans l'eau à 7°C, à condition de recevoir davantage de graisse dans leur nourriture (de 150 à 200 grammes par jour et par tête). (p187)

Leurs capacités aux travaux sous-marins sont formidables, et provoquent indirectement des tensions internationales. C'est qu'on est en 1936. L'auteur aurait été déporté par les nazis deux ans plus tard s'il n'était mort de maladie juste avant.

(...) il était souvent question des salamandres parlantes et ceux qui leur consacraient leur copie étaient souvent bien peu qualifiés. C'est pourquoi un grand savant, le professeur Dr Vladimir Uher (Université de Brno) écrivit un article pour les Lidové Noviny dans le quel il faisait observer que la soi-disant aptitude d'Andrias scheuchzeri à parler en articulant, c'est-à-dire à répéter des mots comme un perroquet, était bien moins intéressante du point de vue scientifique que certaines autres questions posées par ce curieux amphibien... (p124)

Il n'empêche que certaines salamandres en arrivent à donner des conférences à des humains depuis des baignoires, mais d'autres sont vendues au poids pour servir d'engrais ou autre. Leur capacité de reproduction est prodigieuse. On s'interroge sur leurs droits.

(Havas) Harry Mac Namara, dirigeant des Trades Unions d'Australie, proclame la grève générale de tous les employés des ports, des transports, de l'électricité, etc. Les organisations syndicales demandent en effet que l'importation des salamandres soit strictement réglée par les quotas stipulés par les lois d'immigration. Par contre, les fermiers australiens insistent sur la libéralisation de l'importation des salamandres, leur alimentation offrant un important débouché pour la production de maïs et de graisses animales, surtout pour la graisse de mouton. (p167)

En outre, cette époque vit la création de cinq ou six nouvelles Langues Universelles qui prétendaient remplacer la confusion babylonienne des langues humaines et donner une seule langue maternelle à toute l'humanité ainsi qu'aux salamandres. Il y eut naturellement de nombreuses querelles pour savoir laquelle de ces langues internationales était la plus pratique (...) Enfin, il arriva ce qui devait arriver : chaque pays se fit l'avocat d'une langue universelle différente. (p196)

Ce qui est complété par une note de bas de page (procédé peu usité dans les romans) :

Entre autres, le célèbre philologue Curtius dans son ouvrage Janua Linguarum Aperta proposa l'adoption du latin de l'âge d'or de Virgile comme langue commune des salamandres. "Il est aujourd'hui en notre pouvoir, s'écria-t-il, de refaire du latin la plus parfaite des langues, la plus riche en règles de grammaire, la plus étudiée par les savants, une langue universelle et vivante. Si l'humanité cultivée ne profite pas de cette occasion, faites-le donc vous-mêmes, ô salamandrae, gens maritima, choisissez comme langue maternelle éruditam linguam latinam... (p197)

Les capacités multiples des salamandres finissent par aggraver les tensions internationales.

- Qu'est-ce que tu n'admettrais pas ?
- Que l'Italie agrandisse l'île de Lampedusa. C'est une position stratégique très importante, tu vois ? A partir de Lampedusa, l'Italie pourrait menacer Tunis. Le Petit Parisien écrit ici que l'Italie voudrait transformer ce Lampedusa en une forteresse maritime de première grandeur. On dit qu'elle y fait stationner 60000 salamandres en armes... (232)

Car elles peuvent aussi être des soldats... qui peuvent se révolter comme les robots du même Čapek.

Et voici que de terribles séismes se produisent, en Louisiane, en Chine. Il faut peu à peu se rendre à l'évidence, ils sont l'oeuvre des salamandres, qui font connaître leurs intentions à la radio :

"Allô, vous les hommes. Gardez votre calme. Nous n'avons pas d'intentions hostiles à votre égard. Nous avons seulement besoin de plus d'eau, plus de côtes, plus de haut-fonds pour vivre. Nous sommes trop nombreuses. Nous n'avons plus assez de place sur vos côtes. C'est pourquoi nous allons démolir vos continents. Ainsi la longueur des côtes mondiales sera quintuplée. (...)
"Pour l'instant vous pouvez vous retirer à l'intérieur des terres. Vous pouvez vous réfugier dans les montagnes. Nous ne démolirons les montagnes qu'à la fin (...).
"Vous nous livrerez de l'acier pour nos foreuses et nos pics. Vous nous fournirez des torpilles. Vous travaillerez pour nous." (p289)

La guerre qui s'ensuit, et qui donne son titre au roman, fait l'objet des derniers chapitres.

Une fois de plus dans son histoire, John Bull put montrer son célèbre entêtement. Le gouvernement de Sa Majesté refusa de négocier avec les salamandres et ne retira pas son embargo sur les livraisons. "Un gentleman britannique, déclara le Premier Ministre au nom de toute la nation, protège les animaux, mais ne négocie pas avec eux". Au bout de quelques semaines une pénurie désespérée de produits alimentaires se fit sentir dans les Iles Britanniques... (p293)

Les Britanniques affamés envisagent d'empoisonner l'eau, les salamandres protestent au nom des conventions internationales, et menacent d'utiliser massivement des gaz en rétorsion.

Dans le dernier chapitre, l'auteur discute avec lui-même et se demande si les salamandres, arrivées à leurs fins, vont définitivement dominer les hommes. Il envisage tout autre chose :

- Oui, il y aura une guerre mondiale des salamandres contre les salamandres.
- Au nom de la culture et du droit ?
- Au nom du Salamandrisme Pur. Au nom de la Gloire et de la Grandeur nationale. Le mot d'ordre : soit nous, soit elles ! Les Lémuriens, armés de kriss malais et du poignard des Yogis égorgent sans merci les intrus atlantiques ; sur ce, les Atlantes, plus évoluées grâce à leur éducation européenne, versent dans les mers lémuriennes des poisons chimiques  et des cultures de microbes mortels... (p323)

Ce qui aboutit à l'extinction des salamandres...

Les continents recommenceront lentement à s'agrandir grâce aux alluvions des fleuves, la mer reculera pas à pas et tout sera presque comme avant. On verra apparaître une nouvelle légende sur le Déluge que Dieu a envoyé pour châtier les péchés des hommes. Il y aura aussi des légendes sur des pays mythiques engloutis par les flots... (p324)

Ibolya Virag, Paris, 1996.



21/10/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres